Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

photo

Le Printemps des poètes

Publié le

Cette année le thème est la grâce. C'est un mot qui nous parle !

 

 

MARS SUR LA LANDE

 

La lande ouvre ses sentes sablonneuses

Le mois de mars ourlé de plein de grâce

Arrive pour enroselir notre moral

La grisaille on va la balayer avec le vent

Arbousiers vernissés et ajoncs hérissés

Sous les pins la lumière a une ferveur

Qui explose jusqu'au fond de nos veines

La forêt nous parlera encore longtemps

Et à ceux qui viendront après nous

Pleins de notre sang, amoureux de la lande

Que rien ni personne ne pourrait nous enlever

Mois de mars pimenté de bourgeons

D'odeurs de pignes et de pignons

D'effluves inoubliables

A grands pas tu sèmes les graines des beaux jours


 


 


 


 


 

 

 

Voir les commentaires

Nébuleuse dévoilée

Publié le

Nébuleuse dévoilée

 

 

 

Image de la nébuleuse du cœur prise à partir de l’observatoire piloté à distance au Portugal par l’équipe AstroDarkTeam composée de Stéphane Rolland et Pascal Gouraud astronomes amateurs. Proposée par Adamante.

 

 

 

Dans un champ d'étoiles

des nébuleuses phosphorescentes

naissent de fabuleux tableaux

 

 

Auprès de Cassiopée scintillent des milliers d'astres qui brillent et ne s'offrent pas à nos yeux tant elles sont lointaines, seuls les aventuriers du ciel connaissent le chemin pour les contempler et nous proposer une image dont nous ne voyons que la magie, et ainsi les personnages que nous croyons découvrir nous rassurent.

 

Elle lève le bras

dans son cœur de lumière bleue

la victoire en chantant

 

 

ICi805 et Melotte15 ont rejoint les rêves d'un ailleurs que nous ne pouvons qu'imaginer, comme une trouée paradisiaque dans un univers inconnu et interdit , comment parvenir à ces galaxies inabordables dans le temps et l'espace ?

 

Venu des galaxies

un coquillage nacré

dans la mer des nuages

 

Les chercheurs qui ont fait ces photographies méritent toute notre admiration...

 

                       Pour l'Herbier de poésie  page 216

(Haïbun)

Voir les commentaires

Un autre Automne

Publié le

Un autre Automne

 

 

L'arbre fredonne

De toutes ses feuilles roussies

L'oiseau s'inquiète.

 

Les hirondelles se rassemblent

Le vent dit son petit refrain de fin d'été

Que ferons-nous du temps qui vient?

Sur le chemin se hérissent les bogues des châtaignes.

 

Qui aimera encore cette lueur dans ses yeux

Qui s'en souviendra?

 

Il faut voir dans les bonds de la cascade

La ferveur de la source

Les couleurs de la colline

Tout ce que la vie nous dit

Et le garder comme un nid vide

Mais si plein de chaleur

Qui promet au creux de la paume

Un autre printemps

 

 

                                                      mD  26/9/20022

 

 

 

Voir les commentaires

Fissure

Publié le

Pour la page 201 de l'Herbier de poésie

Photo de Adamante

 

La rue vibre

Le temps coule

Une brèche dans le mur

L'herbe y a fait son nid

Un syrphe s'y attarde

Celui qui peut encore marcher

Verra peut-être son double

Ou ne le regardera pas

La vie passe

Indifférente

Le poids des ans est là

Avec l'ennui

L'absence

Le besoin d'un souffle d'amour

Une fissure dans le cœur

En attendant

 

                                                              Juin 2022

                                                                                                          Photo marine D

Voir les commentaires

Une rose

Publié le par Marine D

Ciel en Creuse photo Adamante

Ciel en Creuse photo Adamante

 

UNE ROSE

 

Soirée creusoise

une rose couleur orange

donne tout son feu

aux nuages effilochés

aux arbres fantomatiques

 

Le jardin de fin d'été propose un petit théâtre d'ombres...

Que raconte cette image à celui qui ne dort pas? La nuit est si belle, le fond de l'air si doux !

 

Une haute branche

vient déployer son éventail

dégustons l'instant

 

Une petite lune timide sourit dans son halo. Elle hume la douceur nocturne et nous la rend au centuple.

Birelli Lagrene caresse sa guitare, un troublant bolero résonne, les souvenirs reviennent, la danse gitane est en nous comme un fruit éclatant.

 

La nuit flambera

si tu veux danser pour moi

bel andalou

 

 

 

 

Il y a eu un doublon et j'ai perdu vos commentaires

Je vous en remercie et  vous prie de m'en excuser !

 

 

Voir les commentaires

LE GESTE DE L'ARBRE

Publié le par Marine D

 

 

Sur la butte il regarde les nuages

Gros vaisseaux blancs joufflus

Qui passent sans mot dire

Sur la butte un plaqueminier

Desséché par l'été

Dégarni par l'hiver

Nous fait signe en silence

 

La corête offre ses pompons

Sans aucun souci

Un palmier tâte l'espace

Le jardin ne veut pas entendre

Le chant du cygne

 

Nous offrira-t-il ses feuilles

Surgies vaillamment

A l'heure où tout se tait

Quand personne ne le regarde?

 

Je le trouve beau

Quand il peigne ainsi le ciel

De ses doigts fragiles...

 

 

 

Pour la page 197 de l'Herbier chez Adamante

Voir les commentaires

REFLETS

Publié le par Marine D

Photo d'Adamante

 

Reflets en miroir

Doubles troubles lueurs

Fenêtre ouverte sur les collines

Arbres qui fusent sous les nues

Léger, un fin rideau ondule...

 

Un matin comme un autre

Que les rayons ténus éveillent

Sous verre des enluminures

Soieries fondues sur un mur nu

 

Le coucou et la tourterelle

Symphonisent le printemps

Une odeur de café

Un air de clarinette

Subliment le présent

 

 

 

Voir les commentaires

Un peu de bleu

Publié le par Marine D

 

 

J'aimerais dire le silence

Qui couve sous nos pensées vagabondes

Voguant avec la plume

Avec la brise

Et avec tes vibrations, ami

Quand le corps ivoire de ta belle au bois

Se fond dans le flux de la rivière

Jalouse de tes incantations

 

Les toits sont gris

La roche rigide et froide

J'ai trouvé entre les branches

Un peu de bleu

Pour nous ragaillardir...

 

Après les pluies, après les cris

Au bord de l'eau des anémones

Pour adoucir l'absence

 

                                                                                 mD

 

Je dédie ce poème à mon amie Balaline 

         

Voir les commentaires

La petite fille Espérance

Publié le

  

 

 

 

Malgré tout, malgré eux, malgré nous

Toutes les couleurs de nos vies

Il y a la petite fille Espérance qui veille

Elle est là et on doit en tenir compte

Elle a les yeux clairs et le sourire hardi

Elle sent la clématite, la pervenche et la mousse

Au bord des eaux elle se tient

Bras tendus elle nous rassure

Les bruits du monde sont lointains

De sa voix cristalline et fluette

Toute en promesses et sans détours

Elle psalmodie un nouvel univers

Doux comme l'agneau des champs

 

Une à une les journées passent

Dans ses mains le fuseau du ciel

 

                                                                 @ mD   mars 2022

 

 

"L'espérance, cette petite fille de rien du tout..." écrivait Charles Péguy

 

 

Voir les commentaires

UN MONDE EPHEMERE

Publié le

 

Ephémère c'est le mot retenu pour le Printemps des Poètes

en ce mois de mars 2022

 

 

 

Il est passé le grand Présent

Dans son costume en préambules

Coiffé de rubans, de bidules

De toutes sortes d'ornements

 

Vous voulez croire au printemps

Aux fleurs jaunes et passagères

Aux moutons confiés aux bergères

A ceux du ciel en mouvements

 

Les yeux ouverts sur chaque instant

Les mots nous servent de viatique

Parés de leurs tenues ludiques

Lorsque la vie flanche et se tend

 

Coiffé de plumes et de turbans

Le grand Présent se joue de nous

Il n'y aura pas de rendez-vous

Car rien n'arrêtera le temps !

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 > >>