Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

comptine

Pom Pom Lune

Publié le

 

 

Pom pom lune

Pomme d'api

Pom pom pom

Tourne tournoie

Autour du globe

Les pieds en l'air

La tête en bas

Pomme sucre

Citronnée

Sans tralala

Je reviendrai

Encor vers toi

Quand le temps sera

Moins froid

Si tu me prends

Dans tes bras

Cette fois

Pom pom lune

Pomme d'amour

Redis moi

Sans détours

Tes toujours

                              

                                                    mD - 20 Novembre 2021

 

 

Avec une image de Françoise pour la Page 185 de L'Herbier de poésie

 

«J'ai besoin de la lune pour lui parler la nuit»... Manu Chao

 

 

Voir les commentaires

Comptine des hélianthus

Publié le par Marine D

 

 

 

 

 

Elles dansent

Les fleurs jaunes

Les fleurs coquettes

Elles dansent

Elles dansent

Sous un ciel bien coloré

 

 

L'oiseau a aimé le tableau

Il a poussé la chansonnette

Les papillons ont applaudi

Des deux ailes, des deux ailes

Les lapinots pleins d'ardeur

Ont organisé le concours

Des meilleures cabrioles

 

 

 

Elles dansent

Les fleurs jaunes

Les fleurs coquettes

Elles valsent

Elles valsent

Sous un ciel peinturluré

 

                                                                                                                                         

Pour la page 121  de l'Herbier de Poesie proposée par Adamante

 

 

 

                                                  Haibun

 


Quand j'ouvre la porte le petit chat Neoù trouve refuge sous l'hélianthe qui dresse ses grandes fleurs et sous la sauge odorante, il y vit mille aventures, on perd sa trace pour un bon moment, je l’appelle, il fait le sourd, il se joue de moi...
Il est si petit, je ne peux m'empêcher de craindre qu'un prédateur vorace à l'affut n'en fasse qu'une bouchée...
 
Ce matin d'octobre
les fleurs jaunes ploient leur tiges
toutes en souplesse
 
 
Une averse soudaine agite le massif, vite, vite mon chaton, viens te réfugier sur tes coussins et t'accrocher aux rideaux !
 
            
 
                                                     © Marine Dussarrat
 
 
 
 

Voir les commentaires