Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mille marguerites

Publié le par Marine D

Pour la page 144 de l'Herbier de poésie

Pour la page 144 de l'Herbier de poésie

 

Enfant, je te montrerai les mille marguerites qui dansent au pré voisin, elles abritent des fourmis, des grillons, l'écureuil qui fouine, l'abeille courageuse, les futurs nids et les nouveaux, le bouton d'or et le trèfle odorant...

 

 

Nous verrons le lièvre

bondir entre les herbes

dans la rosée

 

 

Nous monterons sur la butte nous asseoir sur le vieux banc bien caché sous le cerisier et la glycine, à l'abri des regards, j'écouterai tinter tes rires et le chat siamois, nous rejoindra

 

 

 

Se lèvera

un vent venu de l'ouest

frisant tes boucles

léger comme une plume

au parfum d'acacia

 

 

Il ne reste que des images de la vie, de l'avant, des tendresses et des jeux, nos lunes ont subi les tempêtes

Les musiques résonnent en nous, il y aura de nouveaux printemps, d'autres marguerites, il le faudra, d'autres enfants, d'autres vies...

 

 

Enfant souviens-toi

que la fleur de l'amour

repousse toujours

 

 

                                                  © marine D

 

 

Pour l'herbier de poésie chez Adamante

 

 

Avec le chanteur Nilda Fernandez disparu ces jours derniers

Voir les commentaires

Un soir sur le bassin

Publié le par Marine D

Pastel de Martine Richard

Pastel de Martine Richard


 

 

A cette heure du soir rose et violine

Une musique flutée s'élève du bassin

Les oiseaux écoutent

Les bateaux blancs sont immobiles

Le vent est tombé

Les risées sur le sable

Ne sont plus que murmures

J'entends seulement le souffle de l'univers

Qui tressaille

Il faudrait arrêter ces minutes bénies

Où tout est bonheur

Où tout est beauté

 

                                                        marine D

 

Musique de Django Reinhardt - I'ill see you in my dreams

Voir les commentaires

Eau trouble

Publié le par Marine D

Summer Bossa Nova

 

 

Elle a voulu parler

Elle a murmuré, clapoté

L'eau mouvante du port

Elle a psalmodié

Sur un air de Bossa Nova

Les dessus, les dessous

Soyeux et irisés

Sur son flot, sous sa robe

Soûlée de ses balancements

Habitée par une multitude grouillante

Ces poissons que l'on ne voit jamais

Elle renferme le secret des pirates

Enfouis dans les galions échoués

Faut-il le dire ?

Aujourd'hui

Elle brasse le mazout et les plastiques.

 

Elle raconte à ceux qui veulent l'entendre

La vie des marins, des plongeurs

Les routes vers des peuples lointains

Savez-vous qu'elle peut un jour gronder et s'enfler

Et engloutir en quelques minutes

Comme une bête fauve

Tant et tant de vies !

 

 

 

 

                  Avec une photo d'Adamante pour la page 143 de l'Herbier de poésie

Voir les commentaires

Le grand sage

Publié le par Marine D

Pour L'Herbier de poésie Page 142

Pour L'Herbier de poésie Page 142

 

L'ARBRE DE VIE

 

 

Il a les bras en croix

Il est un sage depuis la nuit des temps

Il nous rassure et nous offre sa protection

Son ombre et entre ses feuilles murmurantes

La caresse et les éclaboussures du soleil revigorant

Ses branches sont des bras qui enveloppent

Son écorce ressemble à l'ancêtre éléphant

Elle dit sa vie et ses accrocs

Ses souffrances

Sa résistance

Il est notre refuge

Depuis toujours il est notre ami

A ses côtés tant de peuples ont vécu et prospéré

Il mérite notre respect

 

 

                                                         © marine Dussarrat

 

 

 

Voir les commentaires

Avril au bois

Publié le par Marine D

Avril et anémones

Avril et anémones

 

 

Maurice DENIS  au bois

 

De vert de violine et d'or

De fleurs blanches sous les bouleaux

Le peintre nabi a créé un printemps

De charme et de lumière

Qu'avril a suggéré

A l'image du paradis

 

Furtivement un couple passe

Cueillez cueillez ces fleurs étoilées

Humez roses ou résédas

Tant que le loup n'y est pas !

 

 

                                                    © marine D

 

Page 141 de l'Herbier de poésie

 

Voir les commentaires

TERRE BLEUE

Publié le par Marine D

TERRE BLEUE

Musique de Rameau 

Rondeau des Indes

 

 

Ce jour là

Ils l'ont vue bleue

Les hommes de l'espace

Belle comme au premier jour

Notre Terre Mère

Ils l'ont vue perle d'azur

Agathe dans l'aura de la lune

Mouvante et incandescante

Symphonique

 

 

Dans la nuit elle nous berce

Parfois elle tremble

Elle forge des heures fourvoyées 

Pailletées de mensonges

De nuages imprécis

Comme ces voiles

Qui masquent nos rêves

 

 

Terre vue du ciel

Bordée de mystères

Insaisissable

Turquoise ou indigo

Fantasmée

 

 

                                     © marine Dussarrat

 

 

Pour l'Herbier de Poésie (Page 140) chez Adamante

Voir les commentaires

Une violette à sa place

Publié le par Marine D

Une violette à sa place

 

 

 

 

Ce matin d'avril

Un ciel rose bartavelle

D'un seul coup nous envahit

Contre toute attente

Il éclaire notre esprit

Nous requinque

Nous étourdit

Tout au bout d'un hiver gris

Lourd de pluie, de froid, de larmes

Plein de « à quoi bon »

 

Au coin du jardin

Une violette s'épanouit

Embaume et prend sa place

Sa petite et délicate place

Elle nous dit tout simplement

De vivre

 

 

                                                                © marine Dussarrat

 

 

Voir les commentaires

Le chant de la vague

Publié le par Marine D

Blues for Mama de J.J. Cale

Plage de Bidart

Plage de Bidart

 

J'espère un jour en bleu

Pour retrouver ce sourire

Qui nous a quitté

Pour dire au ciel d'effacer les nuages

Réclamer notre part de vie 

Un peu moins de rancune

Un peu plus d'écoute

 

Sur la grève chante l'écume

La vague vient et repart

Frise mes pieds

Dans le creux de mes mains

Je tente de garder

La palpitation de l'océan

Son chant intemporel


 

 

 

 


 

Voir les commentaires

Voiles déployées

Publié le par Marine D

Voiles déployées

 

 

C'est un grand bateau blanc

Sous les turbulences océaniques

Qui se laisse emporter

Bousculer sans faiblir

Ses fanions claquent au vent

La vie est diablement fascinante

Pleine de peps, de folie

De dangers, de couleurs

Sans prévenir

L'eau assaille, ruisselle

Gronde, clame à tue-tête

Le voilier tangue et rebondit

Il rit dans sa cape

Il aime l'aventure

La course, le combat, les défis

Qui mènent aux iles d'or

Paradis des vainqueurs

 
 

                                                                 © marine Dussarrat

 

 

Tableau de MarHak pour l'Herbier de poésie, voir ICI

 


 

 

 

 

Voir les commentaires

Transcendances

Publié le par Marine D

Proposition d'Adamante pour l'Herbier de poésie

Proposition d'Adamante pour l'Herbier de poésie

 

 

Entre les rais de lumière et l'ombre du doute, fermer les yeux, ouvrir les écoutilles, entendre le souffle du temps qui passe, se prélasser au soleil pâle d'un matin de février, écoper toutes les cameligues...

 


Couleurs diffuses

quand tout l'horizon nous englobe

dans la soierie des désirs

 

 

Rien ne compte, rien ne transparait dans le silence voulu, se lover et attendre que le monde prenne un semblant de raison, que le ciel se fende, inspirer, inventer une autre musique, s'évaporer...

 

Franchir l'invisible

aller cueillir l'être éternel

et les étoiles

                                                                     

 

*  Cameligue ou camaligue en gascon, c'est tout ce qui pend derrières nous, les rubans, les ficelles, les insignes, les haillons,  les complications, au départ c'était la jarretière, (jambe liée) 

 

 

 

L'Herbier de poésie

Avec Billie Holiday

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>