Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'escalier d' Oppède le Vieux

Publié le

 

Pour la page 193 de l'Herbier de poésie

 

Combien de marches à monter, de chemin escarpé à grimper se dit-elle, ce n'est pas si facile, il fait encore chaud, mais je veux y aller, je veux tout voir, admirer cette merveille du Luberon .Le comte de Toulouse y édifia son château du XIII ème siècle, une forteresse, en ruines à présent qui domine le Vaucluse avec son église Notre Dame d'Alidon.

 

Les pierres disjointes

s'élèvent dans la colline

nimbée de soleil

Oppède le Vieux boit les rayons

d'un soleil inaltérable

Au coeur des Alpilles, la cité médiévale était à découvrir, autrement qu'en lectures, je l'avais rêvé ce superbe village où Consuelo de Saint-Exupéry originaire du Salvador, se réfugia pendant la guerre, en 1942, avec d'autres artistes résistants, elle fréquentait à Paris les peintres de l'époque, A son retour en France Antoine l'y rejoignit .

 

Perchée sur son piton

une cité en ruine

fière et imposante

Consuelo la découvrit

et s'en émerveilla

Elle fut si éblouie qu'elle promit à son mari Antoine de Saint Exupéry d'écrire un livre, ce qu'elle fit et Antoine de Saint-Exupéry a écrit la Préface. Je l'ai lu il y a très longtemps, d'où mon envie de découvrir ce lieu magnifique.

 

Ici il a aimé

Il vint le grand pilote

père du Petit prince

 

                                                     8 Fevrier 2022

 

 

« Nous montions en silence dans le soir lumineux. J'entrais dans un pays nouveau, mon cœur battait. Je sentais que celui qui arrive à Oppède doit être touché soit par la grâce, soit par le feu..»

Chez Gallimard, Oppède de Consuelo de Saint-Exupéry

 

Publié sur Dans les voiles en 2016  avec les photos du site             

Oppède le Vieux 1

Oppède le Vieux 2

 


 

Voir les commentaires

Des poupées et des marionnettes

Publié le

Des poupées et des marionnettes

 

Des poupées et des marionnettes

Au fond d'un grenier oublié

Ces jouets rassemblés et qui ne servent plus

Où sont-ils ces enfants qui les ont tant aimés?

 

 

Des poupées et des marionnettes

Abandonnées dans un coin poussiéreux

En leur cœur si transi ils concentrent encore

Leurs minuscules vies qui flanchent



Des poupées et des marionnettes

Avec pour chacun une histoire d'amour

Sur quel doux petit cœur ont-ils pu somnoler

Rêvassant de magies et de contes de fées?

 

 

                                              Pour la page 192 de l'Herbier de Poésie

 

Voir les commentaires

Matin gelé

Publié le

 

Photo d'ABC

 

Des nuances de gris dans la maille des arbres

L'aube rose apparaît en halo incertain

Dans l'enchevêtrement le ciel nous fait mille clins d’œil

Les chênes dénudés restent droit dans leurs fûts

Tant d'hivers sont passés sur leur peau craquelée...

 

 

A l'horizon j'ai vu le milan qui planait

Sur la prairie au sol gelé deux chevaux gris

Dégustent les brins d'herbe que leur souffle réchauffe

Dans quelques heures royal Phébus aura fait son office

Ses rayons transformant le pays vivifié

 

 

Il existe des âmes qui cherchent la lumière

Qui tournent sur la vie espérant l’impossible

Et voudraient voir des signes dans les bosquets déserts

 

 

                                                       marine D 

                                                                                                  27 janvier                    

 

Quand Nina et Rey découvraient la neige au petit matin...

Quand Nina et Rey découvraient la neige au petit matin...

Voir les commentaires

CREPUSCULE

Publié le

CREPUSCULE

Soleil couchant

Incantation avant la nuit

Le crépuscule revêt son manteau

De pourpres et de vermeil

Frisant la cime des arbres

De ses feux avec insistance

Avant le grand plongeon

Avant les ombres

 

Chacun dans sa tanière

Son terrier, son cocon

Le chat sur son coussin

Prés de la cheminée.

Dans la fourche de l'arbre, la hulotte

Connait la nuit

Tout comme le hérisson

Il y a les âmes de l'obscurité

Qui veillent

 

Vit en nous l'espoir ténu

D'un sort meilleur

 

 

  A l'attention d'ABC pour les Croqueurs de mots

 

Pour le Bouquet de Nelly, un bégonia

Pour le Bouquet de Nelly, un bégonia

Voir les commentaires

Volets scellés

Publié le

                                                               Photo de la Creuse, d'Adamante

 

Mes pas résonnent dans la bourgade endormie, je cherche une porte ouverte, un passant qui vaque à ses occupations, l'ombre d'un chat, un potager bienveillant, l'odeur du feu de bois, vers une fenêtre je lève le regard...

 

Volets vermoulus

le temps a fait son œuvre

la maison est vide

 

Depuis longtemps elle est partie la petite mamie, oubliée de tous, la fenêtre est close et les contrevents sont fermés, plus un bruit dans l'étroite ruelle, rien ne reste des sons familiers, des rires et des jeux d'enfants.

 

Comme des piafs

ils venaient en vacances

chauds d'amour

 

Le village entier a perdu son âme, plus de commerce, plus de travail, peu de vie, pourtant on parle de retour à la terre, de familles qui rêvent de vie simple, de calme et de campagne...

 

Crêpes et merveilles

embaumaient la cuisine

ravissant les petits


La vieille demeure se prend à rêver de renouveau, de courses dans les escaliers, de terrasse fleurie, de balançoires et de poules qui caquettent au jardin....

 

Jadis la maison

sentait la cire et la lessive

les draps repassés

- Elle se met à espérer

le retour des garnements

 

 

                                           Pour l'Herbier de poésie n° 189  chez Adamante

 

 

 

 

Voir les commentaires

Le saut de puce de Sainte Luce

Publié le

Cette image pour la proposition d'Adamante : Repos

Cette image pour la proposition d'Adamante : Repos

 

Zébrures de lumières

Sous les feux de Noël

Un matou, un enfant

Hument l'odeur de l'âtre

Savourent ce moment

Le silence s'installe

Pèsent quelques flocons

Aux branches du jardin

Plus aucun cri d'oiseau

La nuit est encore longue

La lune blanche et or

Un instant suspendu

 

Douceurs sans vanité

Vagues de bienfaisance

Juste une illusion

 

                                                                        marine Dussarrat

                                                                                  14 décembre 2021

 

 

 

  Pour la Page 188 de l'Herbier de poésie

Voir les commentaires

SOUS LA NEIGE

Publié le

Photo d'ABC -

Photo d'ABC -

 

 

Sous la neige la petite masure

Plaquée au sol fait le gros dos

Coiffée d'un bonnet de flocons

Elle prend le soleil avec béatitude

 

Derrière la fenêtre, la douceur du ciel

Pénètre nos âmes, réchauffe nos os

Tout est blanc, tout est doux

Les arbres courbent leurs branches

En une génuflexion gracieuse

Décembre s'est habillé pour les Fêtes

On allume la cheminée

Les bougies aussi

 

Entendez les clochettes des rennes

Qui annoncent gaiement Noël

Sous la neige

 

 

 

                                                  Pour l'Herbier de Poésie page 187

 

 

 

 

Voir les commentaires

Pom Pom Lune

Publié le

 

 

Pom pom lune

Pomme d'api

Pom pom pom

Tourne tournoie

Autour du globe

Les pieds en l'air

La tête en bas

Pomme sucre

Citronnée

Sans tralala

Je reviendrai

Encor vers toi

Quand le temps sera

Moins froid

Si tu me prends

Dans tes bras

Cette fois

Pom pom lune

Pomme d'amour

Redis moi

Sans détours

Tes toujours

                              

                                                    mD - 20 Novembre 2021

 

 

Avec une image de Françoise pour la Page 185 de L'Herbier de poésie

 

«J'ai besoin de la lune pour lui parler la nuit»... Manu Chao

 

 

Voir les commentaires

De nuit comme de jour

Publié le

 

                                     Illustration d' Adamante

 

Un chat est embusqué

Ses yeux brillent dans la nuit

Chacun est à sa place

 

La vie avec ses embûches

Et ses lueurs de songes

En va et vogue

 

Après la nuit glaciale

J'ai vu le pivert et le merle

Picorer la pelouse

 

Je raccroche mon sourire

Aux ailes des oiseaux

A la dernière rose bien rose

Aux colchiques de fin d'été

Dans le bosquet de chênes

Les palombes bleues

Glanent leur pitance

 

Sous la voûte étoilée

La petite musique de l'absence

Résonne éperdument

L'aube enfin joue les prolongations

La Campanella de Franz Liszt

L'accompagne

 

Le temps est patience

Je raccroche un sourire

Aux ailes des oiseaux

 

                                                         mD 12 novembre 2021

 

Pour la Page 184 de l'Herbier de Poésie

                                                Néoù quand il était petit                                                              

Voir les commentaires

La marguerite pour l'Herbier de poèsie

Publié le

Avec un tableau d'Adamante

(extrait du Faiseur d'accueil & autres contes)

 

                         Viens encore, viens ma favorite
                         Descendons ensemble au jardin
                    Viens effeuiller la marguerite
                De l'été de la Saint-Martin

                                                  Georges Brassens

 

 

Elle effeuille la marguerite

Elle effleure la pâquerette

Passées la rose et le lilas

Loin de la ville et ses tracas

Quand l'automne étale ses ors

Et que l'eau sous le pont des Arts

Charrie ses flots de vie, de mort

Autant de bulles de hasard

Elle garde dans son jardin

La trace des rêves anciens

Elle goûte chaque pépite

Elle choie chaque fleurette

Quand l'oiseau dit ses au revoir

Que la feuille se laisse choir...

 

Elle effleure la pâquerette

Elle effeuille la marguerite

 

                                                                     30 octobre 2021

 

 

 

Voir ICI

Où l'on parlait déjà des marguerites

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>