Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un peu de bleu

Publié le par Marine D

 

 

J'aimerais dire le silence

Qui couve sous nos pensées vagabondes

Voguant avec la plume

Avec la brise

Et avec tes vibrations, ami

Quand le corps ivoire de ta belle au bois

Se fond dans le flux de la rivière

Jalouse de tes incantations

 

Les toits sont gris

La roche rigide et froide

J'ai trouvé entre les branches

Un peu de bleu

Pour nous ragaillardir...

 

Après les pluies, après les cris

Au bord de l'eau des anémones

Pour adoucir l'absence

 

                                                                                 mD

 

Je dédie ce poème à mon amie Balaline 

         

Commenter cet article
M
Un sourire bleu<br /> Au creux des mousses ombrées<br /> Bonheur d'un matin<br /> <br /> Le printemps crée ses lavis<br /> Ses flous aux tendres couleurs
Répondre
B
Fleur et poésie : Merci !
Répondre
M
Ton texte est aussi joli et doux que ton anémone bleue.<br /> Merci et belle semaine à vous deux, bisous, à bientôt Marine !
Répondre
M
De jolis mots pour parler de l'absence de ceux que l'on retrouve partout...<br /> Je t'embrasse ma douce
Répondre
M
Ce bleu est magnifique et me donne envie de sortir mes pinceaux...et tes mots comme toujours sont émouvants. Il y a des absences impossibles à combler mais les fleurs et l'écriture peuvent les apaiser. Je t'embrasse fort
Répondre
E
Un poème très beau , touchant , il me parle beaucoup.<br /> J'adore ces anémones bleues que j'ai peint en aquarelle .Ce bleu est divin.<br /> Douce soirée, je t'embrasse Marine
Répondre
Z
Un texte très émouvant ma Zoupie, c'est beau !<br /> Bises et bonne soirée - Zaza
Répondre
M
Dire le silence<br /> adoucir l'absence<br /> Comme ces mots résonnent en moi!<br /> Adichat Zipou, j'e t'espère en forme
Répondre
B
En recherche du bleu apaisant, au ciel ou sur la mer, sur quelques pétales sensibles qui redonne un sourire furtif, un nouvel élan pour saluer le nouveau jour mais n'efface pas la douleur de l'absence. Il faut pourtant avancer encore un peu. <br /> J'aime beaucoup ton poème Marine ; merci de ce bel écho. Je t'embrasse.
Répondre
J
Une grande émotion ma zoupie les vibrations du bleu ponctue le silence de l'absence<br /> je t'embrasse les yeux brouillés
Répondre
S
très beau texte où transpire la tristesse, l'absence que même cej joli bleu ne peut combler mais merci de nous l'offrir ici.
Répondre
L
Le pouvoir du bleu... de tous les bleus, sauf peut-être ceux au cœur et à l'âme 💙
Répondre
M
Dans l’Antiquité déjà, le bleu était une couleur porte-bonheur liée à l’immortalité et à la vérité.<br /> Il est aujourd’hui symbole de pureté et de recueillement, <br /> C’est peut-être pour cela qu’un coin de ciel bleu nous réconforte !
Répondre
M
Inimitable bleu que celui des anémones que j'aime mais n'ai pas dans mon jardin.
Répondre
A
Un petit coucou avant de m'envoler et pour admirer ! Quant au coucou à plumes, je ne l’ai pas encore entendu... Ça ne saura tarder !<br /> Bravo et gros bisous Marine.<br /> A très vite.<br /> Annie
Répondre