Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les portes de la mer...

Publié le par Marine D

 

 

 

 

 

 

 

Plage de Mimizan E k

 

 

 

 

 

 

 


Nous avons découvert les portes de la mer

J'ai cueilli l'embrun

Ensemble nous avons chevauché la vague

Les brumes nous ont revêtus de gaze et d’infini

Le ciel était notre lanterne

Le coucher d’un soleil mauve

A enflammé nos vagabondages

La houle nous a bousculés et bercés

Roulés et emportés

Pailletés de sable et de coquillages

Couronnés de varech

Rossés et caressés…

Dans un chant assourdissant

La marée a tracé notre route

 

Que deviennent les routes de sable et de vent ?

 

Qui sait s’il suffira d’un souffle d’alizé

À l’instant de l’accalmie

Pour effacer ma peine

Et consoler la tienne

 

 

 

 

                                                         ©    marine DUSSARRAT    

 

 

Commenter cet article

Nalo 09/04/2014 05:14

Que deviennent les routes de sables et de vent ?
Un océan d'embruns et de houle !

Marine D 24/04/2014 05:50



Entre autres...


Bises Nalo



danae 08/07/2013 10:24

la mer t'inspire, Marine, poème plein de sensibilité. Tu as raison d'en écrire, c'est une occupation intellectuelle formidable et c'est bien que tu le partages. Bises

Marine D 21/07/2013 10:06



je ne partage pas tout, loin s'en faut, pour ne pas lasser mais sans partage il ne reste rien Danae!


Je t'embrasse, bonne journée



Plume 25/05/2013 09:52

Tes souvenirs ont jeté l'ancre dans ce littoral avec lequel tu entretiens une complicité tendre, sensuelle, vitale . Les routes de sable et de vent font surgir des émotions fortes, le coeur tangue
entre nostalgie et espoir...Ta poésie vibre et m'emporte dans ce partage de contrastes qui m'est familier même si les paysages déclencheurs sont autres .
Merci Marine,je t'embrasse,
Plume .

Marine D 05/06/2013 19:29



Quelle belle analyse Danielle, je suis très heureuse de t'avoir fait plaisir, merci et gros bisous !



Oxygène 21/05/2013 16:00

Waouh... C'est une houle d'émotion qui vient de m'emporter à la lecture de tes vers. J'aime le rythme de ton poème et les mots choisis...
J'ai lu et relu ce poème avec énormément de plaisir et en ressors encore toute enveloppée de gouttes salées (larmes ou embruns, qui sait ?)
Bravo Marine et gros bisous à toi :-)

Marine D 05/06/2013 19:27



Je te remercie beaucoup pour toutes ces choses que tu as la gentillesse de me dire, j'y suis très sensible Oxy, bisous et bonne soirée


Marine



Mahina 21/05/2013 13:21

Les routes de sable et de vent
où chacun avance comme il peut
comme il espère

un chemin de vie

Marine D 22/05/2013 08:24



Merci Mahina pour ce commentaire poétique ! Bisous