Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai cueilli l'ancolie

Publié le par Marine D

 

 

 

 

 

 

 

 

Ancolie 1 - 2010 k 

 

 

 

 

 

                                 

         J’ai cueilli l’ancolie

         Au jardin de juin

         J’ai cueilli l’ancolie

                  Et la mélancolie


 

 

         Charmants,  j’ai ramassé

         Deux blancs œillets défaits

         Deux œillets blancs tremblants

                  Sous la pluie


 

 

         Un rouge-queue garance

         Saluait en cadence

         De graciles bleuets

                  Dans les blés


 

 

         Comme le vent soufflait

         La rose frémissait

         La claire rose s’effeuillait

                  Par le vent caressée

 

 

 

         J’ai cueilli l’ancolie

         Au jardin de juin

         J’ai cueilli l’ancolie

                  Et la mélancolie

 

 

 

 

                                                 © marine Dussarrat

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Lorraine 03/07/2012 09:47

Quelle belle et douce promenade! L'ancolie, les oeillets, les bleuets, couleurs révélée par ta plume de poète! Comme tu dis bien les sentiments, chère Marine!

Marie LC 07/09/2011 18:26


Des paroles sur lesquelles on aimerait qu'un compositeur mette une musique parce qu'elles font penser à ces petites chansons enfantines qu'on fredonnait autrefois.


Marine D 08/09/2011 20:50



C'est très gentil,  cela me plaît de l'imaginer en chanson !



siratus 02/08/2011 14:07


Ton poème, tout en tons pastel, traduit bien cet état, la mélancolie. Les joyeuses couleurs de l'été suivront-elles ?
Gros bisous, Marine.


Marine D 13/08/2011 16:31



Notre été a encote j'espère de bonnes surprises à nous offrir Sylvie.
Merci de ton passage


Je t'embasse et te souhaite beaucoup de plaisir sous les mers ... 



enriqueta 27/07/2011 08:49


C'est vraiment superbe ce parfum de mélancolie.


Marine D 31/07/2011 14:24



L'ancolie la bien  nommée, n'est-ce-pas ?



mamalilou 03/07/2011 00:01


effectivement, comme nous le signalait Quichottine, on peut ne pas soupçonner...
- en ne suivant que les dernières publications,
- ou en cliquant sur ton lien "zip de zoup" laissé en com par ex... (et tu n'avais jamais laissé sous "marine"...)
- et aussi parce qu'on peut publier sur un blog connu sous un pseudo usuel des poèmes et des créations qui sont d'un tiers (c'est ce que je fais aussi chez moi du reste, en plus grosse proportion
que mes propres écrits et poèmes...d'ailleurs)

voilà en fait, je me dis que ce n'est pas "une image chasse l'autre", mais pas du tout du tout, dans ce cas.
Je n'ai simplement pas associé du tout le pseudo "zip" et tes poèmes, tout ce temps!
Par contre, en effet, on ne clique pas toujours sur tout dans les colonnes, ça c'est une réalité commune au plus grand nombre, selon les plages de temps, on va privilégier la lecture des derniers
billets publiés. J'ai remarqué que c'est souvent pendant les pauses de blogs sans édition de billet qu'on en profite pour découvrir les colonnes, les pages, les liens, les rubriques...
En tous cas, je le redis, "c'est pas trop tôt" que je découvre!!!
:o)
gros bisous à toi
et douce fin de soirée te souhaite


Marine D 08/07/2011 20:16



Ce n'est pas grave, Mam, j'en ai parlé deux ou trois fois sur le blog que tu connais,  et puis j'ai publié pas mal de poésie sur "Dans les voiles", lorsque je ne signale pas l'auteur c'est
que le texte est de moi, bien sûr ! Mais tu as raison, on manque de temps pour tout suivre et c'est bien dommage, j'en ai conscience moi aussi par rapport à tes textes et publications !


Gros bisous et merci d'être venue sur Emprises