Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arnaud

Publié le par Marine D

 

 

 

 

Plume revue 2 

 

 

 

 

 

 

Tu mets du noir sur le blanc

Tu vois du bleu et du gris

Tu joins le jaune à l'ocre

Tu crée l'infime et l'infini.

 

 

Tu poses le quelque part sur le rien

Tu changes le vil en vulnérable

Tu formes le point sur l'étale

Tu fusionnes les mondes en ruines.

 

 

Tu recommences l'achevé

Tu réinventes le sublime

Tu soulignes l'informel

Tu fondes sur l'horreur

 

 

 

Et dans un champ de marguerites

Tu réclames la vie...

 

 

 

 

 

                                                   © marine Dussarrat

 

 

 

 

 


Commenter cet article

Livia 26/11/2014 15:13

Un beau poème qui s'accorde parfaitement au tableau en noir, gris et blanc. Merci à toi,et bises

gazou 26/11/2014 08:30

Belle harmonie entre la gravure et le poème

jean-marie 23/11/2014 08:56

bonjour Marine,
je n'ai pas pu résister au plaisir de le publier aujourd'hui !
excuse-moi
tant pis pour la date et les commentaires qui y sont déjà..
c'est beau, c'est l'Art et c'est intemporel :
bon Dimanche
bises amicales

Marie Minoza 08/04/2012 14:06

J'ai aimé suivre les méandres de la pensée qui va qui vient
à l'endroit à l'envers
pour finalement se reposer
dans la simplicité de la vie...

Marine D 12/04/2012 08:35



Meri d'être venue jusqu'ici Marie, merci pour ce commentaire ! 



Elo 14/12/2011 11:26

J'adore ce poème ! quel plaisir de passer ici sous les conseils avisés de Plume ! Bisous

Marine D 16/12/2011 20:19



Merci mille fois d'avoir cherché dans mes pages et fait ton choix Elo