Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sur les cornes du Bélier

Publié le par Marine D

« Sur les cornes du bélier cours-y vite, cours-y vite 
Sur les cornes du bélier, cours-y vite, il va filer..."

Paul Fort

 


C'est une belle photo de Nouchka,  d'un mouflon, (cousin du bélier), proposée pour l'Herbier de poésie chez Adamante,

 

Sur les pentes de la montagne la neige a fondu, le printemps s'annonce, les biquettes jouent et font des cabrioles, la nature est en émoi, le mouflon est le roi de la futaie...

 

   J'ai retrouvé ce poème écrit en 2012

 

 

 

 

Il revient le printemps sur un air de romance

Un air fleurant l’amour parfumé au jasmin

Pour que la vie soit rose et nos cœurs pleins d’entrain

Sur un air de tango ou de valse de Vienne

Il swingera ici,  il rapera là-bas…

Jetant des pas de deux à dérouler sans faute

Les bancs publics auront leur plein d’entrelacés

Les bois ont du muguet à trousse chemiser

Le coucou vous épie méfiez vous, il ricane

Les oiseaux font leurs nids, prévoyants et joyeux

Vous regardez passer des passantes divines

Vous musardez rêvant de muses alanguies

Le Printemps est toujours votre excuse coquine

Après tout il est court et scande le poète

Cours y vite, cours-y vite...

Et sur les cornes du bélier

En un clin d’œil,  il a filé…

 

 

 

                                                       ©  marine Dussarrat

 

Voir les commentaires

Donnes moi l'orange

Publié le par Marine D

Donnes moi l'orange

 

 

 

 

 

 

Donnes moi l'orange

En soleil en écorce de toi

Donnes moi l'orange

Pour danser contre toi

 

 

 

 

Comme une aube enfin là

Comme la brume déchirée

Comme la fumée-volute

Sur la braise du marabout

 

 

 

 

Toi et moi, un peu-beaucoup

Enlacés bien rapprochés

La grève et la dune nous content

Des amours tôt ravagées

 

 

 

 

Donnes moi les couleurs

Donnes moi la cadence

On se fondra dans l'espace

On cueillera les comètes

 

 

 

 

Partageons l'allégresse

Le va et vient de l'écume

Son chant qui ne s'oublie pas

Un peu plus de vie encore

 

 

 

 

Donnes moi l'orange

En soleil en écorce de toi

Donnes moi l'orange

Pour danser contre toi

 

 

 

 

 

                                        © marine Dussarrat

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Exode

Publié le par Marine D

Exode

 

 

 

 

 

Soleil orange

Soleil rond comme l'oeil

Du léopard qui fuit

La balle du chasseur

Aveugle à sa beauté

L'Afrique a déroulé

Sa brûlance sur la terre ocre

Ravagée, oppressée

Affamée

L'exode pousse ses enfants

Vers de lointains pays

De froidure et de pluie

 

 

 

Soleil d'Afrique

Beau comme nulle part ailleurs

Soleil, où qu'ils soient

Chauffe les cœurs

Et les âmes qui refusent

De se laisser abattre

 

 

 

                                                    ©    marine Dussarrat

 

 

 

 

Exode

Voir les commentaires