Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand l'orage est passé

Publié le par Marine D

Quand l'orage est passé

 

 

 

 

 

 

Elle a chanté son hymne,

Demeter la déesse nature

Vibré sous la houppe des chênes

Sifflé dans la harpe des roseaux

Sussuré au cou penché de l'iris

Tambouriné le tronc du cerisier

Modulé son chant au sucre de la rose

 

 

La nature a su revigorer

Les sentiments bipolaires

Qui pulsent et tachycardent

Le roulement des grands djumbés

A frappé nos angoisses

Ils battent la chamade

Espérant l'accalmie

 

 

Quand l'orage est passé

En tonnerres violents

En rincées de grelons

En gifles de vent fou

Survient soudainement

Le soleil rayonnant

Qui triomphe de tout

 

 

 

                                                                                   © marine D

 

 

 

Commenter cet article

Lorraine 14/06/2016 16:34

Tu décris si bien l'orage qui passe, chère Marine, qu'on serait tentés de l'aimer...Mais il grêle ses lames de pluie de façon si infernale, que je prie pour qu'il s'éloigne longtemps, longtemps...

Merci pour tes mots qui bercent et soulignent l'espérance,
Bisous
Lorraine

Quichottine 12/06/2016 14:47

J'aime la pluie, quand elle ne détruit pas tout.... et j'aime ce soleil qui revient, surtout lorsqu'il donne naissance à d'aussi beaux poèmes.
Merci, Marine.
Bises et douce journée.

marine D 12/06/2016 18:13

Merci Quichottine, je suis heureuse que tu sois passée dans mon petit jardin d'après la pluie et les orages, certains ont subi hélas de bien plus graves pertes alors ne perdons pas le sourire...
Je t'embrasse, douce soirée

Denise 11/06/2016 15:25

Ton poème est magnifique, Marine et j'aime lire tes mots qui expriment si bien ce que la nature peut faire. Les gros orages fouettent la campagne, les fleurs ont quelques blessures mais lorsque le soleil refait son apparition, tout revit et c'est cela l'essentiel.
Gros bisous

marine D 12/06/2016 07:26

Oui et sauf cas graves et hélas terribles dans certaines régions on se remet de ces moments où la panique s'empare de nous lorsque la nature se déchaine et fait violence
Gros bisous Denise, merci

mansfield 11/06/2016 14:02

Après la pluie le beau temps, après tes mots un soupir d'extase, c'est si beau!

marine D 12/06/2016 07:24

Merci Mansfield pour ta visite ici, que cette journée t'apporte le meilleur
Marine

celine 11/06/2016 08:08

un texte magnifique, on ressent bien la puissance de l'orage, cette violence qui se déchaine, avant que le soleil ne revienne. bravo, j'aime beaucoup. bises. celine

marine D 11/06/2016 08:14

Merci Céline d'avoir pris le temps de venir jusqu'ici ! Je t'embrasse très amicalement
Marine